Les banques classiques

PSA lance un livret d’épargne pour 2013

Quelques mois seulement après le lancement par le constructeur automobile Renault du livret d’épargne Zesto, le groupe PSA Peugeot Citroën prévoit lui aussi de mettre en place son propre livret d’épargne dédié aux particuliers.
Explications.

Concurrencer Renault

C’est au salon de l’automobile de Genève que la nouvelle est tombée. Le groupe PSA Peugeot Citroën a émis l’idée de développer un livret d’épargne qui lui est propre, par le biais de sa filiale bancaire Banque PSA Finance.

Ainsi, le groupe marche dans les pas de Renault, son principal concurrent, qui a lui aussi lancé son livret d’épargne, via sa banque « RCI Banque », il y a quelques mois. Pour rappel, il s’agissait du livret Zesto, produit d’épargne entièrement commercialisé sur internet, plafonné à 75 000 € et rémunéré à 2,60% bruts annuels. RCI Banque avait mis en place une offre promotionnelle de rémunération avec un taux à 5,5% pour les trois premiers mois.  Renault avait alors marqué d’une pierre blanche les milieux des finances et de l’automobile français,  puisque c’était la première fois qu’on assistait à cette situation.

Rencontrant un vif succès auprès des épargnants français, RCI Banque affiche maintenant une collecte de près de 500 millions d’euros depuis son lancement en février. La banque du groupe Renault a ainsi atteint ses objectifs à la fin du mois de juin, cinq mois seulement après la sortie de son produit, et bénéficie désormais d’environ 10 000 livrets ouverts. Fier de son exploit, l’établissement financier anticipe une collecte à 750 000 millions d’euros d’ici la fin de l’année. Les rumeurs courent qu’elle irait ensuite s’implanter en Allemagne pour lancer un compte à terme en 2013.

Pourquoi une telle décision de la part d’un constructeur automobile ?

Concurrencer le livret Zesto du groupe Renault ? Pas seulement. Comme l’a fait remarquer  Frédéric Saint-Geours, directeur des marques du groupe PSA et ancien directeur financier et dirigeant de l’activité bancaire du constructeur, « PSA diversifie actuellement ses sources de financement, par la titrisation, par des opérations auprès de la BCE, et les dépôts d’un livret d’épargne peuvent en faire partie ».

En effet, suite au renforcement des règles prudentielles liées aux banques et à cause de la diminution des liquidités sur le marché interbancaire, les établissements financiers des constructeurs automobiles ont cette solution de choisir de créer leur livret d’épargne, ceux-ci leur permettant d’obtenir des fonds propres sans engager beaucoup de frais.

Bien qu’étant une première en France, cette démarche a déjà été initiée par  les groupes automobiles allemands BMW et Volkswagen, ce dernier ayant lancé son livret en 1995 !

Un livret à taux compétitif

Pour se diversifier et séduire une nouvelle clientèle, le groupe PSA Peugeot Citroën l’a bien compris, il faudra proposer un livret d’épargne à taux d’intérêts particulièrement attractif. Celui-ci devrait donc afficher un taux assez proche de celui du livret Zesto de RCI Banque, avec sans aucun doute une offre promotionnelle lors de son lancement, comme l’a fait son rival.

Il faudra dans tous les cas attendre le mois de décembre pour avoir plus de détails sur le nouveau produit d’épargne du groupe PSA.

Cet article a été publié le jeudi 20 décembre 2012 à 23 h 03 min et est classé dans produits. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.



Les banques en ligne


Les actualités